Rocket shelter #6

publié le 06 avril 2019

 

Rocket Shelter est terminé!… Un grand merci à Camille, Joanna, Pauline, Kiki, Isabelle, Florence et tous les élèves du Lycée Geoffroy Saint Hilaire qui l’ont fait naître sur son pas de tir!…

Rocket shelter #1

publié le 01 avril 2019

Début du chantier de construction de la fusée de bois au Lycée Geoffroy saint Hilaire à Etampes. Assemblages des pièces de structure et implantation dans le patio de l’établissement.

Neurone #1

publié le 20 mars 2019

Structure métal pour un projet de série d’objets à suspendre. Ils auront des tailles différentes et seront reliés entre eux pas un réseau de cordages… Des synapses?…

Fin de la mission

publié le 15 mars 2019

La soucoupe volante écrasée dans la plaine de la Rivoire à Riorges (42) est en cours de démontage. Elle s’était fracassée là en juin dernier et va céder la place à un verger…

Visiteur du futur

publié le 08 février 2019

Modèle 3D réalisé par Matthieu Dupont de Dinechin pour le projet de pieuvre accrochée dans les arbres, proposé à « La Forêt Monumentale » manifestation qui a lieu à Rouen en septembre prochain. Sélection finale en mars… Croisons les doigts et les tentacules!…

La mue #7

publié le 01 février 2019

Hier, tronçonnage de la Mue en quatre morceaux de 5m en vue de son transport puis réinstallation dans la région de Nantes au printemps prochain. Merci à Nicolas, Jean Noël et Jean Louis pour le coup de main…

La Mue #6

publié le 21 janvier 2019

L’exposition de la Mue dans l’atelier de Nicolas Goraguer à Ivry sur Seine est terminée. L’oeuvre est encore visible quelques jours avant son démontage puis son transport vers de nouveaux horizons…

 

 

Le navet intersidéral

publié le 15 janvier 2019

Les résidents de la Ferme de Chosal en Savoie, où j’avais construit il y a quelques années un navet spatial, s’en sont servi de décor pour une partie du film qu’ils viennent de réaliser… extrait!

Pour découper des linogravures au Laser

publié le 03 janvier 2019

La linogravure représentant un agave que j’ai réalisée dans le but de la découper a d’abord été scannée, réduite au bon format sur Photoshop, puis multipliée et assemblée sur une page A3 sous Indesign, exportée en PDF et imprimée. J’ai ensuite vectorisé la forme à découper sous Illustrator (le trait rouge). Vous remarquerez que j’ai « graissé » en noir le contour extérieur de la plante pour avoir une espèce de « fond perdu » au moment de la découpe. Une fois le tracé de découpe vectorisé, on se retrouve avec une image comme ceci:

C’est ce fichier qui va commander la découpeuse laser. Une puissance et une vitesse (réglables) sont assignées à chaque couleur. Plus puissant pour le rouge qui va couper le papier, moins puissant pour le bleu qui va juste le creuser là où on souhaite le plier. La grande difficulté consiste à faire correspondre le tracé de la découpe avec la feuille imprimée. Pourtant après de nombreux essais infructueux et déprimants j’y suis arrivé. J’ai même pu découper plusieurs feuilles à la fois. A puissance maximum, je suis arrivé à couper trois couches de papier de 200g simultanément, sur une découpeuse Speedy 100.

Comme ça, ça paraît simple mais il y a plein de pièges dans lesquels je suis tombé un à un et dont je ne suis sorti que grâce à l’aide précieuse et toujours zen des médiateurs du Fablab de la Cité des sciences… Petit exemple: le doc vectorisé doit être en RVB et surtout pas en CMJN. Seul le RVB permet d’avoir les bonnes couleurs de découpe (R à 255, V à 0, B à 0) sinon rien à faire! la découpeuse ne comprend pas le message et toi, tu te prends la tête pendant des plombes!… Et des chausse trappes comme ça, y a en une bonne vingtaine!… L’essentiel est de maintenir le regard imperturbablement fixé sur l’horizon.

Pour ceux qui veulent se lancer, le wiki du Fablab est très utile.

Petit théâtre #5

publié le 23 décembre 2018

Découpe laser au fablab de la Cité des sciences à Paris d’une linogravure en vue de la réalisation d’un Popup. C’est très compliqué de trouver le bon calage entre le déplacement du laser et l’impression sur le le papier. Alors comme disait Churchill (quand on sait pas qui l’a dit, c’est pratique d’avoir recours à ce bon vieux Winston): « réussir c’est aller d’échec en échec avec le même enthousiasme ». J’espère qu’il avait raison parce que là, je dois avouer que l’enthousiasme fléchit un peu devant l’apparente imprévisibilité des machines!…

Petit théâtre #2

publié le 17 décembre 2018

Linogravure pour projet de pop up. L’image imprimée au format du popup sera découpée à la découpeuse laser. La partie haute sera verticale la partie basse, pliée sera à plat, elle sera collée. Elle doit raccorder avec l’image, gravée elle aussi, qui représente le sol de la scène…

La Mue #5

publié le 14 décembre 2018

Depuis hier, La Mue flotte dans l’atelier de Nicolas Goraguer à Ivry sur Seine. 22m de long 80cm de diamètre, bois déroulé de peuplier, éclairage LED. Un grand merci à Nicolas, Servane, Serge et toujours Les manufactures Février pour la fourniture de la matière première. L’oeuvre est visible jusqu’au 17 janvier sur rendez vous en adressant un message dans le formulaire de contact du blog.

La mue #5

publié le 11 décembre 2018

Derniers mètres de tressage de La Mue. Après demain vernissage dans l’atelier de Nicolas Goraguer…